Vendredi noir pour les contribuables cote-d’oriens !

COMMUNIQUE DE PRESSE. Dijon le 29 mars 2013

Apres le jeudi noir pour la démocratie du 21 avril 2011, ce 29 mars 2013 reste comme un vendredi noir pour les contribuables du département. La majorité UMP-UDI sous la conduite de François Sauvadet vient en effet d’imposer une hausse brutale et sans précédent de la taxe foncière sur les propriétés bâties.

C’est un nouveau titre que le Président du Conseil général ajoute à son palmarès. Champion pour l’explosion des frais de réception et les dépenses de communication depuis 2008, il était devenu en 2012 le champion de l’endettement, passé de 208.40 EUR par habitant en 2008 à 606 EUR/habitant en 2012. Aujourd’hui il devient le plus grand matraqueur fiscal de l’histoire de ce département et hisse la Côte-d’Or à la première place des départements bourguignons en décidant une hausse de 14%, bases comprises.

Alors qu’il prétend « ramener la Côte-d’Or dans la moyenne régionale des taux », il oublie qu’en réalité ce sont 245,36 EUR par habitant qui vont ainsi être prélevés en Côte-d’Or, contre seulement 226.27 EUR dans la Nièvre, 195,06 EUR en Saône-et-Loire et 200,58 EUR dans l’Yonne. En 2010 en Côte-d’Or, ce chiffre était de 128,48EUR par habitant. C’est donc un quasi-doublement qui a été pratiqué en 3 ans !

Ce sont ainsi 16,85 millions d’euros supplémentaires qui seront demandés aux contribuables en 2013 par le seul département de la Côte-d’Or. Nous dénonçons un prélèvement insupportable pour le pouvoir d’achat des Côte-d’Oriens

 

Jean-Claude ROBERT
Président du groupe des Forces de Progrès en Côte-d’Or