Réforme territoriale en Côte-d’Or : projet discuté contre projet caché !

Voici une comparaison entre le projet actuellement examiné et les dispositions du projet de MM Sarkozy et Sauvadet, qui prévoyaient 41 conseillers territoriaux au lieu de 43 conseillers généraux actuellement.

carte_comparaison_ct_et_cd_en_21

Vous trouverez ci-dessus une carte des deux projets de réforme territoriale : celui du gouvernement actuellement discuté et celui auquel le Président du Conseil général avait lui-même contribué… A sa lecture, vous pourrez légitimement vous faire un avis sur la « menace sur les départements ruraux ».

Le projet défendu par le Président du CG21 imposait aussi un redécoupage des cantons sur lequel il n’a jamais consacré une ligne dans Côte-d’Or Magazine. Et pas plus aux écarts aberrants de population entre les territoires ou d’électeurs entre les élus. Etre élu Conseiller général avec 483 voix est possible en Côte-d’Or et c’est aberrant ! Une réforme est donc nécessaire.

Et c’est le Conseil constitution-nel lui même qui est venu rappeler en réponse au 1er projet de MM Sarkozy-Sauva-det qu’il s’agit de respecter le principe d’égalité des suffrages. Et il a imposé une limite : la population de chaque canton devra être comprise dans une fourchette de -20% à +20% de la moyenne départementale.